Kafkaesque equipe gagnante

2ème édition du MCB InovApp Challenge

Promouvoir une culture d’innovation et se positionner comme une plateforme idéale de développement du digital. La MCB a poursuivi sur la lancée initiée l’année dernière en organisant la deuxième édition du MCB Inovapp Challenge, en collaboration avec IBM, Oracle Cloud et la Mauritius Software Craftmanship Community (MSCC).

La compétition, ouverte à la communauté des développeurs et au public en général, a été organisée les 30 et 31 mars dernier à la MCB de St. Jean.

Durant 24 heures, plus de 60 passionnés d’informatique se sont concertés, en équipe de 3 à 5 personnes. La finalité étant de faire émerger une solution informatique originale et utile autour d’un thème : « In view of making Mauritius a true « Smart island », how would you support the local economy through digital ? ». Les participants ont eu à leur disposition des applications spécifiques, qui leur a été fournis par la MCB, lBM et Oracle Cloud.

La remise des prix a eu lieu le samedi 13 avril dernier à l’hôtel Voila Bagatelle lors de la clôture de DevCon, la conférence des développeurs organisée par la MSCC.

Des gagnants avec des idées plein la tête

C’est l’équipe Kafkaesque qui a remporté le premier prix, de Rs 100, 000, offert par la MCB ainsi que des prix offerts par Oracle Cloud. L’équipe a été primée pour une solution intégrée comprenant un site web, une application mobile et une solution Cloud afin de mettre en relation des travailleurs manuels et le grand public.

Kafkaesque était composé de Vidush Hemnayan Namah, Soodeshna Bappoo et Alan Jean.

Le deuxième prix est revenu à l’équipe Talking Dodo, composé de Olfa Fdhila, Tolotra Samuel Randriakotonjanahary, Catherine Njeri et Kevin Apondi. Ces derniers ont créé une application destinée aux touristes. Talking Dodo a remporté un prix de Rs 50, 000 offert par la MCB ainsi que des prix d’Oracle Cloud.

La Ipedis Team a, pour sa part, remporté le troisième prix, en l’occurrence une somme de Rs 25, 000, d’IBM, ainsi que des prix d’Oracle Cloud pour une application facilitant l’accès aux évènements sportifs. La Ipedis Team était composée de Rajendra Ballgobin, Prakash Bhunjun, Satish Sookun, Lovasoa Gabriel Randriamitsiry et Yanis Ghidouche.

Lokal is Beautiful comme thématique de base

Cette 2ème édition du MCB InovApp Challenge a été marquée par une forte empreinte locale. Les participants ont ainsi été amenés à se confronter à 5 challenges, tous en relations avec le rapport Lokal is Beautiful, lancé par le Groupe MCB en janvier dernier. Les différentes équipes ont ainsi été amenées à articuler leurs idées autour des thématiques suivantes : Konekte, Partaze, Preserve, Bouze et Resikle.

Les participants ont eu l’occasion d’évoluer dans un environnement portant cette griffe résolument locale, avec un décor et des repas typiquement mauriciens. Une ambiance prompte au fleurissement des idées, tout en gardant une touche détendue et ludique. Les 24 heures de compétition ont été ponctuées d’ateliers, de sessions de mentoring, et agrémentées d’activités telles que les le tennis de table, les dominos ou encore du baby-foot.

Il est à souligner que le jury de cette deuxième édition du MCB InovApp Challenge était composé de Matthieu Benoit, Head of Marketing de la MCB, Vincent Chatard, Chief Operating Officer de la MCB, Dominic Provençal, Deputy Head of Retail de la MCB et Shirin Gunny, Chief Operations Officer de Made in Moris.

Des gagnants comblés

Vidush H. Namah

« Nous avons pris part pour nous amuser et nous nous sommes super amusés ! Et nous avons terminé la compétition tous fiers et les mains remplis de goodies. Merci à la MCB et à tous les participants, ainsi qu’à l’équipe ! ».

Soodeshna Bappoo

« La compétition aura été un parcours très agréable et je chérirai toujours ces moments que la MCB nous a permis de vivre. Nous avons gagné et je suis ravi, fier et reconnaissant ».

Alan Jean

« Dans le monde de la technologie, c’est facile de contempler l’immensité de ce qui existe au-delà de nos connaissances et de faire l’expérience de l’inexactitude. C’est gratifiant d’être reconnu pour notre dur labeur, non seulement durant les 26 heures de la compétition mais aussi pendant toute notre préparation en amont ».

Votre pub ici dans les articles

Partager et informez vous aussi......