web analytics
Histoires à faire rêver

Histoires à faire rêver

Ce matin, Florica est arrivée à la gare. La grande gare de la grande ville. Hier, elle a marché toute la journée jusqu´au train. Elle a voyagé toute la nuit. Voyagé, ou plutôt fui, car dans son pays c´est la guerre. Une explosion épouvantable, la maison en feu, et personne pour éteindre le début d´incendie.

Le train des orphelins (complet)
Quand Florica prend son violon
Ne m´appelle pas étranger
Le train des orphelins (XVI)
Votre pub ici dans les articles

Partager et informez vous aussi......

Top
shares