L'Interview du Vendredi de Marcel Lindsay Noë

L’Interview du Vendredi

De candidat rouge en 1976 au No 19, notre invité est passé au bleu pour écrire une biographie sur le leader légendaire des bleus.

Raconter la vie de Sir Gaetan Duval a été pour lui un hommage pour cet homme qu’il a côtoyé pendant des années sur le plan amical mais aussi de projets d’envergure comme la Festival de la Mer qui a mis encore une fois Maurice sur la carte touristique et des marins.

Il regrette que ce genre de projet qui met de la lumière sur le pays ne se fait plus et que le beau projet du Festival International Kréol s’est dilué pour devenir que local avec le bilan que l’on sait.

La réédition de son livre,  » Sir Gaëtan Duval: l’Enfant ‘Terrible’ de l’île Maurice  » se fait dans le cadre des 50 ans de l’Indépendance de Maurice mais qui est sorti en 2019 avec l’objectif de faire connaître à la jeune génération l’homme qui avait droit à l’excès pour certains mais aussi un homme rempli de mauricianisme.

Dans son ouvrage il raconte le passage où Gaëtan Duval comme un patriote, en plein passage du cyclone Carol où le pays connaissait des vents de 256 km/h, n’a pas hésite à faire ouvrir le Collège Royal de Curepipe pour héberger ceux victimes du terrible ouragan. C’est de la que l’histoire de GD commence.

Il y a aussi le « Joe » qui s’est fait au fils du temps pour devenir une icone dans le paysage politique du pays mais il regrette qu’une statue n’est pas présente au Front de Mer de Port Louis alors que SGD a son effigie sur les billets de Rs 1000.00 démontrant à son avis que le leader mythique du PMSD est bien le numéro deux derrière Sir Seewoosagur Ramgoolam.

Du format magazine dans la première édition au format livre pour la seconde, notre invité va adapter son ouvrage en film dans un futur proche et il est à la recherche du jeune premier qui va incarner Gaëtan Duval enfant.

C’est l’Interview du Vendredi de Marcel Lindsay Noë

Votre pub ici dans les articles

Partager et informez vous aussi......