Le « Connected Care »

‘Connected Care’ : l’informatique au cœur de la santé

Accéder aux dossiers des patients à partir des divers centres hospitaliers. Tel est l’outil révolutionnaire que proposent DUCRAY LENOIR et Philips avec ‘Connected Care’.

Un workshop pour présenter ce système s’est tenu à l’hôtel Voilà Bagatelle, le mercredi 2 août, en présence de nombreux membres du corps médical. Le « Connected Care » permet d’informatiser les données médicales des patients hospitalisés pour qu’elles soient accessibles de tous les hôpitaux.

Fini les dossiers poussiéreux qui s’empilent dans nos hôpitaux. L’informatique s’invite de plus en plus au cœur de la santé avec, notamment, des solutions révolutionnaires qui facilitent la vie des professionnels de santé tout en permettant une meilleure prise en charge des patients. Le « Connected Care » de Philips est proposé à Maurice par DUCRAY LENOIR. Il s’agit d’un Centralised Monitoring System – un main server – qui compilera toutes les données médicales des patients « Cet outil révolutionnaire est unique dans son genre puisqu’il connectera tous les établissements hospitaliers du pays qui l’utilisent », indique Renni Agnew, Philips PCMS’ Channel Manager, lors du workshop qui s’est tenu à l’hôtel Voilà Bagatelle, le mercredi 2 août.

Les avantages sont nombreux, souligne notre interlocuteur. « Les données sont sauvegardées sur un serveur informatique central, garantissant un meilleur suivi inter-hôpitaux des patients. De plus, avec cet outil d’informatique clinique, les processus sont simplifiés et le risque d’erreurs réduit, puisque les données sont sauvegardées telles qu’elles sont affichées sur l’écran de surveillance du patient. Bien qu’initialement proposé pour une mise en place dans les unités de soins intensifs, le ‘Connected Care’ peut être déployé dans tous les autres départements des hôpitaux, notamment en gynécologie et en pédiatrie. », explique-t-il.

Parmi les données disponibles sur cet outil figurent le groupe sanguin du patient, ses antécédents médicaux ainsi que les éventuelles allergies auxquelles il est sujet. Les données sont conservées indéfiniment. Ce qui fait qu’une personne pourra se rendre à l’hôpital 20 ans après sa naissance et son médecin traitant aura accès à toutes les données le concernant, y compris, le cas échéant, sa toute première échographie. Pour une confidentialité optimale, chaque membre du corps médical aura un identifiant et un mot de passe secret pour pouvoir accéder aux dossiers de leurs patients.

« Tout sera répertorié, notamment l’heure, la date et le lieu où les données ont été insérées. L’aspect sécurité est au cœur de nos innovations », souligne Renni Agnew. Cela fait vingt ans que DUCRAY LENOIR collabore avec Philips, qui est le numéro un mondial de l’approvisionnement des équipements de surveillance des patients en soins intensifs dans le monde. « Notre objectif est de travailler avec les meilleurs pour offrir le meilleur en produits médicaux », souligne Pratab Sunnia, Sales Representative de la compagnie.

(Visited 13 times, 1 visits today)