L'équipe de Novo Nordisk

La nouvelle génération d’insuline basale débarque à Maurice

Le 23 Avril 2018 Novo Nordisk a lancé Tresiba® (insuline dégludec), une insuline nouvelle génération à prise unique quotidienne pour le traitement du diabète.

Pour aider les personnes atteintes de diabète à avoir une meilleure qualité de vie, Novo Nordisk, le premier fabricant mondial d’insuline, a lancé aujourd’hui Tresiba® à l’Ile Maurice. Il s’agit du premier lancement de Tresiba®, la nouvelle génération d’insuline pour les personnes atteintes de diabète de type 1 et de type 2, en Afrique Subsaharienne.

A l’Ile Maurice, 24,6% de la population adulte vit avec le diabète selon la Fédération Internationale du Diabète (FID)8. Ils représentent plus de 227 800 personnes et ce nombre devrait passer à 272 000 d’ici 2045, si la tendance actuelle n’est pas inversée.

C’est l’une des prévalences les plus élevées en Afrique. De plus, 53% des personnes vivant avec le diabète à l’Ile Maurice ne sont pas diagnostiquées.

Tresiba® représente une nouvelle percée scientifique et est considérée comme la prochaine étape dans le parcours de Novo Nordisk dont l’objectif est de soutenir les 382 millions de personnes atteintes de diabète dans le monde en les aidants à traiter le diabète et à éviter les complications.

« Novo Nordisk souhaite fournir les meilleurs soins et traitements aux personnes atteintes de diabète à Maurice. Nous nous efforçons de fournir un traitement innovant pour alléger le fardeau du diabète et éliorer la qualité de vie des patients » a déclaré Venkat Kalyan, directeur général de Middle Africa, Novo Nordisk. Novo Nordisk a l’un des investissements en recherche et développement parmi les plus importants dans le monde. En 2017, les coûts de R & D de Novo Nordisk se sont élevés à 14 milliards de couronnes danoises, soit 12,5% du chiffre d’affaires « .

Tresiba® offre un risque moindre d’hypoglycémie en général ainsi que d’hypoglycémie sévère et nocturne et des réductions comparables de la glycémie par rapport à l’insuline glargine U100 chez les personnes atteintes de diabète.1-4 «Maintenir un bon contrôle glycémique avec un traitement à l’insuline peut être difficile pour les professionnels de la santé et les patients en raison des préoccupations liées aux risque d’hypoglycémie. Il a
été démontré que Tresiba® procure une faible variabilité de la glycémie associée à un risque plus faible d’hypoglycémie sévère. Cela pourrait aider à améliorer la vie des 227 800 patients atteints de diabète à Maurice.  » a déclaré Mads Bo Larsen, Vice-président Corporate pour l’Afrique et les pays du Golfe chez Novo Nordisk.

Dans les périodes de maintenance et de traitement complet du programme d’essai SWITCH 2, Tresiba® a obtenu des réductions significatives de l’hypoglycémie par rapport à l’insuline glargine U100.Tresiba® a démontré, chez les personnes atteintes de diabète de type 2 6, une diminution de 42% de l’hypoglycémie symptomatique nocturne. Dans l’étude sur les résultats cardiovasculaires, DEVOTE, Tresiba® n’a pas augmenté le risque d’événements cardiovasculaires majeurs, tout en réduisant significativement les taux d’hypoglycémie sévère et grave nocturne de 53% et de 40%, respectivement, par rapport à l’insuline glargine U100, chez les adultes atteints de diabète de type 2.4

« L’hypoglycémie est l’une des complications les plus redoutées du traitement des personnes atteintes de diabète car elles souffrent d’un épisode tous les 8 jours en moyenne chez les patients diabétiques de type 1 et d’ un épisode toutes les 3 semaines en moyenne chez les patients diabétiques de type 2″4 a déclaré le Docteur David Strain, maître de conférences clinique en diabète et en médecine préventive vasculaire a l’Institut des sciences biomédicales et cliniques, École de médecine Peninsula, Exeter et conférencier lors du lancement de Tresiba® à Maurice ». Il a ajouté que « les symptômes hypoglycémiques légers peuvent inclure la tachycardie, le tremblement, la faim, la transpiration et la difficulté à se concentrer. Une hypoglycémie sévère peut entraîner une crise épileptique, un coma et potentiellement entraîner la mort. L’hypoglycémie nocturne est une réelle préoccupation pour les personnes atteintes de diabète, car elle est souvent imprévisible et méconnue. « 





(Visited 71 times, 1 visits today)
Please follow and like us: