Séminaire sur le cadre règlementaire pour la bioélectricité

Maurice accueille un séminaire sur le cadre règlementaire pour la bioélectricité

Un séminaire sur le cadre règlementaire pour la bioélectricité se tient à Hennessy Park à Ebène du 5 au 6 juillet 2018.

Une cinquantaine des participants des secteurs public et privé de Maurice et La Réunion y participent.
Cet événement intervient dans le cadre de la convention de partenariat tripartite signée en mars 2017 à La Réunion entre le ministère de l’Energie et des Services Publics, l’Agence Française de Développement (AFD) et l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie (ADEME).

L’objectif de la convention est de renforcer le dialogue entre acteurs français et mauriciens dans le domaine des énergies renouvelables en zone-non-interconnectée afin de soutenir la politique publique en faveur des énergies renouvelables à Maurice et à La Réunion. Cette coopération est financée majoritairement par le Fonds d’Expertise Technique et d’Echange d’Expériences (FEXTE) de l’AFD. L’ADEME apporte également une partie des financements et assure la mise en œuvre du programme.

La nouvelle rencontre à Ebène prolonge les travaux du premier séminaire qui s’était tenu à La Réunion en novembre 2017 sur une définition d’abord des tous les enjeux et les défis à adresser pour un accroissement de la bioélectricité dans les deux pays. Le développement d’un cadre règlementaire approprié pour une utilisation plus poussée notamment de la biomasse est le thème central du séminaire.

Lors du séminaire, les participants partageront leurs expériences dans le domaine afin de proposer des mesures pour développer les énergies durables en milieu insulaire, avec accent sur la bioélectricité. Des ateliers de haut niveau seront organisés avec l’objectif de faire émerger des plans d’action et des groupes de travail internationaux. L’accent sera davantage mis sur les problématiques mauriciennes afin de proposer une feuille de route sur les actions à mettre en œuvre à court, moyen et long termes pour encourager une mobilisation supplémentaire de biomasse, et des tarifs de rachat adaptés au contexte local.

Les participants auront aussi l’occasion de visiter une installation exemplaire à Maurice, la centrale thermique d’Omnicane avec son procédé innovant de ‘CarbonBurn-Out’.





(Visited 33 times, 1 visits today)
Please follow and like us: