Le podium 2018 du Red Bull Car Park Drift

Shehzad Soorabally conserve sa couronne de Roi du Drift

Une nouvelle couronne pour Shehzad Soorabally à l’édition mauricienne du Red Bull Car Park Drift Series 2018. Le 28 juillet 2018, le champion a conservé son titre, acquis l’année dernière, en devançant au classement final Emmanuel D’Hotman (triple champion de l’épreuve) et Jaisan Newaj (souvent sur le podium lors des éditions précédentes).

Au volant de sa BMW E30 préparée spécifiquement pour le Red Bull Car Park Drift, Soorabally a obtenu 366 points dans cette finale, contre 327 points pour le second du classement (en Toyota GT86) et 264 pour le troisième (en BMW E36). Roshan Ramdin, quatrième, a réalisé des passages impressionnants à chaque étape, comme les trois premiers pilotes, mais a perdu plus de points qu’eux lors de la finale à cause de fautes techniques.

Le parking de United Docks a Port Louis a accueilli une foule enthousiaste et quatorze concurrents sur dix-sept inscrits pour cette cinquième édition du Red Bull Car Park Drift (Mauritius), événement très spectaculaire et unique à Maurice et dans la région. Après le parking du stade Anjalay Coopen pour les deux premières éditions en 2014 et 2015, et celui du Champ de Mars en 2016 et 2017, le nouveau lieu choisi pour cette compétition présentait des défis supplémentaires pour les pilotes. Plus petit, le circuit forçait les concurrents à avoir un pilotage encore plus précis pour enchaîner sans interruption les nombreux passages très techniques, entre « box », « spirale », « gate », toucher de ballon et autres figures imposées qui rapportent de nombreux points.

A ce jeu, la première étape éliminatoire a permis à huit pilotes de se qualifier. Les quatre rescapés de la deuxième phase éliminatoire (ceux qui sont montés sur le podium, ainsi que Roshan Ramdin) se sont disputés la finale.

Notés sur la précision du pilotage, le bruit du moteur, la fumée dégagée par les drifts et le look de la voiture, les meilleurs participants à cette édition 2018 du Red Bull Car Park Drift (Mauritius) ont réalisé une performance et assuré un spectacle de haut niveau. Le pilotage des quatre qualifiés pour la finale, qui en étaient à leur troisième participation au moins, était impressionnant et leurs voitures mieux préparées spécifiquement pour le drift de compétition, avec des réglages de moteur et de direction spéciaux.

Shehzad Soorabally sera donc au Liban le 23 septembre prochain face aux champions de la douzaine d’autres pays participant à la finale 2018 du Red Bull Car Park Drift Series international. Ce déplacement est pris en charge par Red Bull, l’organisateur de l’événement. La voiture du jeune champion mauricien sera aussi expédiée au Liban aux frais de Red Bull. Il pourra ainsi mieux défendre ses chances face aux autres concurrents. Les participants mauriciens à la finale au cours des années précédentes (lui-même et Emmanuel d’Hotman) avaient du utiliser des voitures de drift de location car les pays accueillant la finale – Dubaï, Oman et le Koweït – sont très éloignés de Maurice.

« La concurrence était encore plus forte cette année. Mais je m’étais bien préparé, avec des améliorations à ma voiture et plus d’entraînement. C’est un rêve qui se réalise maintenant avec ce double titre et avec la possibilité de pouvoir disputer la finale internationale avec ma propre voiture en septembre au Liban ! C’est aussi le résultat du soutien que j’ai eu de mes proches, de mon équipe technique, mais aussi des conseils de drifters plus expérimentés comme Emmanuel d’Hotman et de Robert Chung, qui gère l’aspect technique de l’événement. Et bien sûr, un grand merci à Red Bull pour avoir apporté le Red Bull Car Park Drift à Maurice et pour nous permettre de participer à une compétition internationale bien organisée et en toute sécurité », dit Shehzad Soorabally.

Pour le jeune champion, cette victoire est la confirmation du talent et des efforts. Il découvre le Red Bull Car Park Drift avec la première édition mauricienne en 2014 et y participe en 2015 en décrochant la deuxième place. Il rate de peu le podium en 2016, puis décroche enfin le titre en 2017. Issu d’une famille active dans l’automobile, notamment dans le rallye, il travaille dans le garage de son père à Saint Pierre.

Le champion de moto trial Brian Capper a aussi émerveillé la foule avec ses cascades entre les passages des concurrents de Red Bull Car Park Drift. Des karts ont également réalisé une démonstration sur le circuit de drift.

Classement de la finale (4 pilotes)
1/ Shehzad Soorabally 366 points
2/ Emmanuel D’Hotman 327 points
3/ Jaisan Newaj 264 points
4/ Roshan Ramdin 238 points

Qualifiés pour le deuxième tour (8 pilotes)
Shehzad Soorabally
Roshan Ramdin
Emmanuel D’Hotman
Jaisan Newaj Thierry Collard
Mohamed Deenmahomed
Christopher Lai Chi Keung Joseph Marot
Nombre total d’inscrits : 17
Nombre de participants : 14 (3 pilotes pas au départ pour cause de problèmes mécaniques)





(Visited 20 times, 1 visits today)
Please follow and like us: