Info News de Maurice Info

Les UAE est un puissant allié de l’Union européenne

Dr. Amal Al Qubaisi, présidente du Conseil National Fédéral (Parlement) des Émirats Arabes Unis, a dirigé une délégation de haut niveau au Parlement européen à Bruxelles. Elle a rencontré Federica Mogherini, haute représentante de l’Union européenne pour les Affaires Etrangères, et a discuté des relations mutuelles entre les deux pays.

Dr Al Qubaisi a mis en valeur la question des trois îles situées aux Émirats arabes unis et occupées par l’Iran, incitant à résoudre ce problème en tenant des négociations directes ou par le biais de l’arbitrage international.
Dr Al Qubaisi a présenté un aperçu du rôle des UAE dans les efforts internationaux déployés pour la lutte contre le terrorisme, et ce en créant le centre Sawab et en hébergeant le centre Hedayah. Elle a de même souligné que 2019 était l’Année de la Tolérance aux UAE, saluant ainsi la décision prise par le président des Émirats arabes unis qui consiste à augmenter à 50% la représentation des femmes au parlement.

Mogherini a pour sa part mis en vedette l’importance et la profondeur de la coopération et du partenariat entre les deux pays, indiquant que l’UE est déterminée à renforcer la coopération avec les Émirats Arabes Unis, qui représente un allié précieux dans la lutte contre le terrorisme et l’instauration de la sécurité et la stabilité dans la région. Elle s’est félicitée de l’approche adoptée par les Émirats Arabes Unis et de son esprit et mentalité progressistes en termes d’autonomisation des femmes, d’égalité des sexes, de tolérance et de coexistence.

Mogherini a en outre salué les efforts déployés par les Émirats Arabes Unis pour renforcer la stabilité au Yémen, notant que les Emirats contribue de manière décisive à garantir un accord politique, avec l’intérêt de trouver une solution pacifique à cette question. Elle a ajouté : « Nous apprécions le rôle des Émirats à cet égard, ainsi que les aides offertes aux réfugiés dans différents pays du monde », rappelant de l’importance de restaurer la stabilité pour que les réfugiés puissent retourner à leurs pays.

Concernant la question libyenne, Mogherini a reconnu le rôle de la Libye dans la stabilité régionale et ses efforts exercés pour parvenir à la paix entre les différentes parties.

Elle a aussi souligné la présence d’une coopération importante entre l’UE et les pays du CCG. En ce qui concerne la sécurité régionale, l’accord nucléaire avec l’Iran est le meilleur moyen pour garantir son désarmement. Elle a d’ajouté, que l’UE souhaitait que l’Iran modifie sa politique étrangère et adopte une politique de non-ingérence dans les affaires internes de ses pays voisins.

Quant à Dr Al Qubaisi, elle a enfin estimé : « La position des Émirats Arabes Unis de non-ingérence dans les affaires internes des pays opposés diamétralement aux actes de l’Iran dans son soutien aux milices Houthis au Yémen, leur fournissant les armes et les missiles. Nous condamnons fermement les mesures prises par les Houthis en empêchant les aides humanitaires d’atteindre les Yéménites qui ont besoin d’aide. Sur ce, les Émirats Arabes Unis ont contribué par un montant de 4,9 milliards de dollars d’aides humanitaires au Yémen depuis avril 2015 jusqu’à décembre 2018 ».

Votre pub ici dans les articles

Partager et informez vous aussi......

Top
shares